Bienvenue sur le site d'Indo-Siam

Les Fiches Pays

Laos : historique

Voyage Laos : découvrez nos offres pour vos vacances au Laos. >> voir les séjours

Aperçu historique

Préhistoire : la vallée du Mékong et le plateau de Korat, qui englobent aujourd’hui une bonne partie du Laos, du Cambodge et de la Thaïlande, étaient déjà habités il y a dix mille ans.

Ier au VIe siècle : le sud du Laos devient le centre du royaume du Funan.

VIe au VIIIe siècle : le sud du Laos devient maintenant le centre du royaume du môn-khmer du Chenla.

VIIIe au Xe siècle : de nombreux Austro-thaï commencent à émigrer du sud de la Chine et du nord du Vietnam vers le Laos. Ces groupes ont fondé des principautés placés sous le contrôle de souverains.

1353 : un seigneur de guerre lao, Fa Ngum, fonde le royaume de Lan Xang et se proclame roi.

1421 : décès du fils et successeur de Fa Ngum. Le royaume de Lan Xang est alors divisé en factions guerrières.

1520 : le roi Phothisarat monte sur le trône et transfère la capitale à Vientiane.

1637 : le roi Sulinya Vongsa prend le pouvoir. Son règne durera 57 ans et sera considéré comme l’âge d’or de l’histoire du Laos.

1694 : le décès de Sulinya Vongsa provoque l’éclatement du royaume.

1885 : après plusieurs siècles d’invasions étrangères, le Lan Xang est partagé en plusieurs états, sous contrôle du royaume du Siam.

1893 - 1907 : les traités franco-siamois conduisent à la prise de contrôle par les Français de la totalité du territoire à l’est du Mékong. Les frontières actuelles du Laos sont définies par la Chine, la Grande-Bretagne et le Siam. La France unit le pays et l’incluse dans l’Indochine.

1941 : pendant la seconde guerre mondiale, les Japonais occupent le Laos.

1945 : le Japon oblige le roi Sisavang Vong à proclamer l’indépendance du royaume. Le protectorat est rétabli par les Français à la fin de la guerre.

1945 - 1949 : la résistance de la présence française s’intensifie.

1949 : le Laos est reconnu « Etat associé indépendant » de la France.

1950 : le gouvernement résistant d’obédience communiste du Pathet Lao (PL) est créé avec le soutien des Vietnamiens.

1953 : le traité franco-laotien accorde la pleine souveraineté au Laos.

1957 : création du premier régime de coalition, le gouvernement d’union nationale.

1958 : l’union s’effondre et le pouvoir tombe sous le contrôle de la droite, soutenue par les Etats-Unis, entre les mains du Comité pour la défense des intérêts nationaux (CDIN).

1960 : la droite gagne les élections truquées par la CIA. Des tentatives de coups d’Etat entraînent la démission du gouvernement.

1961 : le président des Etats-Unis, John F. Kennedy, annonce son intention d’intervenir pour empêcher l’arrivée des communistes au pouvoir.
1962 : la Convention de Genève condamne l’indépendance et la neutralité du Laos. L’armée vietnamienne s’installe dans le pays, au mépris de la convention. Formation du second gouvernement d’union nationale.
1964 : une succession de coups d’Etat mènent à une scission politique avec, d’un côté, le PL et les neutralistes, et de l’autre, la droite.

1964 - 1973 : le pays est coupé en deux; le nord et les hauts plateaux sont contrôlés par le Pathet Lao alors que Vientiane est protégée par les américains. La guerre d’Indochine s’intensifie et les Américains attaquent l’est du pays.

1973 : les négociations conduisent à la signature d’un cessez-le-feu au Laos. Le gouvernement provisoire d’union nationale (GPUN) est formé.

1975 : les dirigeants de la droite et les membres du gouvernement s’exilent et le GPUN est démantelé. Le Parti révolutionnaire populaire lao (PRPL) est proclamé parti unique de la nouvelle République démocratique populaire lao (RDPL), avec, à sa tête, Kaysone Phomvithane.

1975 -1977 : le PRPL se lance dans une politique de « socialisation accélérée » et restreint la pratique du bouddhisme. C’est le début de l’exode massif des Laotiens.

1987 - 1988 : un conflit de trois mois éclate à la frontière lao-thaïlandaise.

1989 : après un modèle économique collectiviste calqué sur celui du Vietnam, le pays s'ouvre progressivement aux investissements étrangers.

1997 : le Laos devient membre à part entière de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

1999 - 2000 : année du tourisme au Laos.