Bienvenue sur le site d'Indo-Siam

Les Fiches Pays

Thaïlande : Historique

Voyage Thaïlande : découvrez nos offres pour vos vacances en Thaïlande. >> voir les séjours

Aperçu historique

Préhistoire : la vallée du Mékong et le plateau de Korat étaient déjà habités il y a 10 000 ans. Dès 4 000 ans av. J.C., on cultivait le riz dans le Nord-Est de la Thaïlande. Dès 3 000 ans av. J.C., on y pratiquait la métallurgie du bronze.

VIe siècle : un important réseau de communautés agricoles prospère au Nord et au Nord-Est.

VII au XIe siècle : grâce à leurs conquêtes, les envahisseurs Khmers exercent une grande influence sur l’art, la linguistique et la religion.

Début du XIIIe siècle : les Khmers sont refoulés et plusieurs principautés thaïes de la vallée du Mékong s’unifient pour fonder le Royaume de Siam.

1238 : le Royaume de Sukhothai déclare son indépendance. Il est considéré par les Thaïlandais comme étant le premier vrai royaume thaï.

1376 : le Royaume de Sukhothai est annexé par Ayuthaya. Un semblant d’identité nationale se forge.

Début du XVIe siècle : Ayuthaya commence à recevoir des visiteurs européens.

Milieu du XVIe siècle : le royaume passe sous le contrôle des Birmans.

1592 : victoire des Thaïs sur les Birmans.

XVIIe siècle : accroissement des contacts avec les européens.

1765 : le royaume est à nouveau envahi par les Birmans et Ayuthaya tombe deux ans plus tard. Les occupants détruisent tout : manuscrits, temples, statues religieuses.

1769 : les Birmans sont rejetés, le pays est libéré et la capitale est fixée à Thonburi, sur les rives du Chao Phraya.

1782 : la capitale est déplacée sur l’autre rive du Chao Phraya, à Bangkok. Une nouvelle dynastie est fondée, celle des Chakri, avec le roi Rama Ier.

1809 : Rama II monte sur le trône.
1824 : accession de Rama III au pouvoir. Il développe le commerce avec la Chine. Commence alors un siècle de prospérité qui sera marqué par un rapprochement avec l'Angleterre

1851 : Rama IV devient le roi du Siam. Il sera l’un des rois les plus illustres de la dynastie.

1868 : son fils, Chulalongkorn, devient Rama V et poursuit l’oeuvre de réforme de son père.

1893 : le Siam abandonne sa souveraineté sur le Laos.

1907 : le Siam rétrocède des territoires au Cambodge.

1909 : le Siam abandonne sa souveraineté sur la Birmanie anglaise.

1910 : Vajiravudh, qui fut élevé en Angleterre, devient Rama VI. Il impose l’école obligatoire.

1918 : durant la première guerre mondiale, Rama VI expédie en France 1 800 hommes de troupes pour venir en aide aux forces alliées.

1925 : Rama VII accède au pouvoir. Durant ce règne, un groupe d’étudiant vivant à Paris organise un coup de force victorieux contre la monarchie absolue. Cette révolution, sans effusion de sang, conduit alors à une monarchie constitutionnelle de type britannique.

1935 : Rama VIII, âgé de 10 ans, succède à Rama VII. Mais étudiant en Suisse, il reste en Europe. C’est donc le général Songkhram qui tient les rênes du pouvoir.

1939 : le Siam devient la Thaïlande.

1941 : alliance ponctuelle avec le Japon. Une partie du pays est alors occupée par les Japonais.

1945 : l'après guerre sera marqué par de nombreux coups d'état et des gouvernements militaires qui s'opposeront régulièrement aux civils.

1946 : Bhumibol Adulyadej, le roi actuel, devient Rama IX.

1950 : début d'une politique pro-américaine qui fera naître au début des années 60 une guérilla pro-communiste.

Années 60-70 : développement économique avec l'aide des USA qui installent de nombreuses bases militaires dans le pays.

1973 : révoltes populaires et étudiantes contre le pouvoir et les américains. Bref intermède démocratique avant le retour des militaires.

1979 : afflux de réfugiés laotiens et vietnamiens.

1991 : coup d’état militaire sans violence. Les militaires reprennent le pouvoir.

1992 : les élections générales débouchent sur un gouvernement de coalition rassemblant 5 partis, mais les militaires placent un général à la tête de ce gouvernement. Cela occasionnera, un mois plus tard, de grandes manifestations dans tout le pays qui se termineront dans le sang. Finalement le général démissionnera 6 semaines après sa nomination.

1993 : retour vers la démocratie.

1997 : le baht thaïlandais s’écroule et l’économie du pays est au plus mal. Ce qui conduit à de nouvelles élections en fin d’année.

2001 : un homme d’affaires milliardaire, Thaksin Shinawatra, est nommé premier ministre.

2002 : des actes de censures apparaissent en Thaïlande, qui était jusque là le principal bastion de la liberté de la presse dans le Sud-Est asiatique.

2004 : un terrible tsunami dévaste, le 26 décembre, la côte d’Andaman, tuant plus de 5 000 personnes, faisant près de 3 000 disparus et paralysant temporairement les industries du tourisme et de la pêche.

2006 : Les classes moyennes de Bangkok, scandalisées par la corruption qui prévaut dans le gouvernement, manifestent pendant plusieurs mois d’affilée pour réclamer le départ de Thaksin. En septembre, des forces militaires s’emparent du siège du gouvernement. Thaksin, qui se trouve alors à New York, est renversé. Une commission, dirigée par les chefs de la police et de l’armée, contrôle le pays. Ce coup d’Etat est le point culminant de la crise politique qui paralysait le pays depuis le début de l’année.

2007 : en fin d’année, des élections législatives sont mises en place. Le People Power Party (PPP) prend la direction du pays.